Accueil du site > Membres du CERSES > Chercheurs et Enseignants Chercheurs > Jan SPURK

Jan SPURK

Professeur des Universités classe exceptionnelle, Université Paris Descartes, (habilité à diriger des thèses)
Docteur en philosophie

Contact : jan.spurk@paris5.sorbonne.fr


THEMES DE RECHERCHE

  • Consentement, soumission, résistance
  • Théories critiques et formes de la subjectivité
  • Sociologie politique
  • Entreprise et travail


PARCOURS DE RECHERCHE

Diplômes

- 1982 Sociologue diplômé (Université de Francfort, R.F.A.)
- 1985 Docteur en philosophie (Université de Francfort, R.F.A.)
- 1995 Habilitation à diriger des recherches (Université d’Evry-Val d’Essonne)
- 1999 Habilitation (Université de Francfort, R.F.A.)

Activités professionnelles

- 1983-1985 Assistant d’allemand, Lycée Sainte-Geneviève, Versailles (classes préparatoires aux Grandes Ecoles).

- 1986-1987 Chercheur à l’Institut für Sozialwirtschaft (ISO-Institut), Sarrebruck (R.F.A.).

- 1987-1991 Maître de conférences (wissenschaftlicher Mitarbeiter) à Université de Münster (R.F.A.), Institut des Sciences Economiques et Sociales (Institut für Wirtschafts- und Sozialwissenschaften).

- 1991-1996 Maître de conférences à l’Université d’Orléans, Faculté de Droit, d’Economie et de Gestion.

- 1996-2003 Professeur des Universités, Université d’Evry-Val d’Essonne.

- 2001-2003 Délégation au CNRS, Laboratoire de Sociologie des Changements Institutionnels (LSCI, UPR 31).

- 2002-2003 Fellow à la Columbia University New York, Reid Hall (Paris).

- depuis 2003 Professeur des Universités à l’Université Descartes.

- 2005 Professeur invité Chair Otto von Freising, Université Catholique d’Eichstätt (Allemagne).

Activités en matière de recherche

- 1986-1991 Chercheur à Institut für Wirtschafts- und Sozialwissenschaften, Münster, R.F.A.

- 1991-1993 Chercheur au Groupe de Sociologie du Travail (CNRS/Paris VII).

- 1993-1996 Chercheur associé au CRESEP (Université d’Orléans).

- 1994-1999 Chercheur au laboratoire Développement, Technologie, Travail (CNRS/Université d’Evry) et ensuite au Centre Pierre Naville.

- 1999-2003 Chercheur au GERS (CNRS).

- 2000-2003 Chercheur au LSCI (CNRS).

- 2002-2003 Directeur du Centre d’Analyses et de Recherches sur l’Agir Social (CARAS), Université d’Evry-Val d’Essonne.

- 2003-2008 Chercheur au Groupe d’Etudes pur l’Europe de la Culture et des Solidarités (GEPECS, EA Université Paris Descartes), responsable de l’axe « L’Europe et la sociologie européenne ».

- Depuis 2008 Chercheur au Centre de Recherche Sens, Ethique, Société (CERSES, UMR 8137, CNRS-Paris Descartes).


ENSEIGNEMENT ET FORMATION

Enseignements

Activités en matière d’enseignement

- 1983-1985 Enseignement de l’allemand en tant qu’assistant en langues étrangères au Lycée Sainte-Geneviève, Versailles (classes préparatoires aux Grandes Ecoles).

- 1987-1991 Université de Münster (RFA) :
Enseignement de la sociologie de l’entreprise et des organisations, des théories sociologiques, de la sociologie du travail. Centres thématiques : l’entreprise et sa modernisation, société et communauté, les intellectuels, les élites, la France.

- 1991-1996 Université d’Orléans :
Enseignement de la sociologie de l’entreprise et des organisations, des théories sociologiques, de la sociologie du travail.

- 1996-2003 Université d’Evry-Val d’Essonne :
Sociologie générale, sociologie de l’entreprise et sociologie des intellectuels (formation initiale et formation continue)

- 1997 Cours commun de préparation avec Hauke Brunkhorst :
l’identité nationale (Université de Flensburg, RFA) ; échanges d’étudiants

- 1999-2001 DEA de Sciences Politiques (Paris VIII) :
Théorie critique de l’Ecole de Francfort

- depuis 2003 Université Paris Descartes :
L3 : Société et théorie (sociologie européenne, sociologie de l’Ecole de Francfort), Sociologies contemporaines (théories critiques)
M1 : travail, entreprise, sociabilité
Sociologie européenne
M2 : Situations, visions du monde et raisons d’agir ; Visions du monde, raisons d’agir et caractère social ; Les intellectuels : Visions du monde et critique sociale ; Engagement, action, compréhension ; Subjectivité aujourd’hui : visions du monde et caractères sociaux
D : depuis 2007 séminaire avec Claudine Haroche (EHESS, Paris) et Paul Zawadzki (Paris 1, CERSES, CNRS-Paris Descartes) : Modes d’existence, modes de pensée : les métamorphoses contemporaines du lien social et de la subjectivité.

Encadrement

- depuis 1987 Encadrement de nombreux mémoires de maîtrise et de DEA, de M1 et de M2.

- depuis 1996 Encadrement de nombreuses thèse ; actuellement direction de 12 thèse dont 5 en codirection ou cotutelle, en partie avec des établissements étrangers.

- Membre de nombreux jurys de thèse (Paris I, Paris V, Paris VIII, Université Marc Bloch de Strasbourg, INA, IEP).

Responsabilités en matière d’enseignement

- 1987-1991
Responsable scientifique de la bibliothèque de la Chaire de Sociologie de l’Université Münster.
Responsable de la coopération franco-allemande de la Chaire de Sociologie de l’Université Münster.
Responsable de l’accueil et de l’encadrement des étudiants étrangers et boursiers auprès de la Chaire de Sociologie de l’Université Münster.
Encadrement de mémoires de maîtrise.

- 1989-1991
Conseiller d’études pour les étudiants en économie et en gestion (option sociologie).

- 1997-1999
Responsable de la licence de sociologie de l’Université d’Evry.

- 1997-1999
Responsable des relations internationales du département de sociologie de l’Université d’Evry.

- depuis 1998
Responsable de plusieurs programmes ERASMUS.

- 2003-2008
Membre du conseil de l’Ecole Doctorale « Education, Langage et Sociétés » (Université René Descartes – Paris 5).

- 2004-2005
Responsable du M1 Sociologie et ethnologie, Département des Sciences Sociales, Université de Paris 5.

- depuis 2004
Responsable du Cursus Européen de Sociologie en construction avec sept universités européennes (Allemagne, Espagne, Italie, France).

- depuis 2008
Directeur de la spécialité « Théories de la société » du Master Recherche « Sciences de la société » pour le plan quadriennal 2010-2014.

- depuis 2008
Responsable du projet « European Sociology and Humanities PhD », doctorat européen avec les universités de Trento (Italie) et Eichstätt (Allemagne).

- 2009-2010
Quelle(s) sociologie(s) pour la société européenne ?
Travail, entreprise, sociabilité
Sociologies critiques
Avenirs possibles
Séminaire : Modes d’existence, modes de pensée : les métamorphoses contemporaines du lien social et de la subjectivité.

- Depuis 2011
Espace public et reconstruction du politique


VALORISATION

- Réseaux
- Contrats de recherche
- Coopérations internationales


ACTIVITÉS ÉDITORIALES

- 2001-2006 : Membre du comité de rédaction et co-directeur de la revue Variations.
- Depuis 2005 : Directeur de la collection « situations & critiques », PARANGON, Lyon.
- Membre des conseils scientifiques des collections

  • Studi sull’Europa e la Società Globale, Rubbettino, Rome (Italie).
  • Sociologie contemporaine, Les Presses de l’Université Laval, Québec (Canada).
  • Österreichischen Zeitschrift für Soziologie (revue autrichienne de sociologie), Vienne (Autriche)
  • Studi di Sociologia, Milan (Italie)

- Directeur éditorial des maisons d’édition res publica et scientia mundi


ADMINISTRATION DE LA RECHERCHE


Membre d’instances scientifiques

CNU

- 2003 - 2009 : Membre élu du Conseil National des Universités (19ème section).
- 2007 - 2009 : Président du Conseil National des Universités (19ème section).
- 2007 - 2009 : Président du Groupe IV Conseil National des Universités.

Commissions de spécialistes

1995 - 1996 : Membre de la commission de spécialistes Droit public et sociologie (Université d’Orléans).

1996 - 2003 : Membre de la commission de spécialistes de sociologie de l’Université d’Evry.

1998 - 2000 : Membre de la commission de spécialistes de sociologie de l’Université de Marne-la-Vallée.

1998 - 2008 : Membre de la commission de spécialistes de sociologie de l’Université de Paris IX.

2001 - 2004 : Membre de la commission de spécialistes de sociologie de l’Université de Rennes II.

2003 - 2008 : Membre (suppl.) de la Commission de Spécialistes (19ème section), Université Paris Descartes.

2004 - 2008 : Membre de la Commission de Spécialistes de l’Université de Nantes.

Depuis 2008 : membres de Comités de sélections.

Autres

1994 - 1998 :

  • Responsable des recherches sociologiques du Groupement de recherches sur l’histoire, la sociologie et l’économie des organisations et des entreprises industrielles et commerciales.

1998 - 1999 :

  • Président du Conseil Scientifique de l’U.F.R des Sciences Sociales et de Gestion de l’Université d’Evry.

2002- 2003 :

  • Directeur du Centre d’Analyses et de Recherches sur l’Agir Social (CARAS), Université d’Evry-Val d’Essonne.

depuis 2003 :

  • Responsable de l’axe « L’Europe et la sociologie européenne » du GEPECS (Université René Descartes – Paris 5), équipe de 15 chercheurs.

Depuis 2004 :

  • Membre de la Commission d’Evaluation des Acquis Professionnels, Université de Paris Descartes.

2003-2008

  • Membre du Conseil de l’Ecole Doctorale 180 (Paris Descartes).

2008-2012 :

  • Membre élu du Conseil de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de l’Université Paris Descartes.
  • Membre élu du Conseil Scientifique Local et du bureau de ce conseil.

depuis 2010 :

  • membre du Conseil du Département des Sciences Sociales

Responsabilités dans les organisations professionnelles

-  Deutsche Sartre-Gesellschaft

  • 1990-1992 : Membre du conseil scientifique

-  Association Internationale des Sociologues de Langue Française

  • 2004-2008 : Membre du bureau
  • 1996-2004 : Coresponsable du comité de recherche Entreprise et société.
  • 1998-2008 : Coresponsable du comité de recherche Sociologie du travail.
  • 2000-2005 : Responsable du Groupe Thématique Théories critiques.
  • Depuis 2004 : Coresponsable du comité de recherche Théories et histoire de la sociologie.

-  International Sociological Association

  • 1998-2002 : Coresponsable du comité de recherche « Sociology of Organizations ».


Participation à l’organisation de colloques et de congrès

- 1995 : Colloque international d’Argenton-sur-Creuse : L’avenir de l’industrie de la confection en Europe - Une comparaison franco-allemande.

- 1996 : Congrès de AISLF (Portugal) : Entreprises et socialisation.

- 1997 :

  • Journée d’études de l’AISLF à l’Université d’Evry : Le sociologue : L’expert intellectuel ?
  • Colloque de l’AISLF et du Centre Pierre Naville à Evry : Le dedans et le dehors. Formes d’entreprises et formes d’activités.

- 1999 : Journées d’Etudes Raisons d’agir des syndicalistes, l’INA (Paris), 19-20/11/1999.

- 2000 : Participation à la préparation du congrès Une société-monde ?, 3/7 au 7/7/200 à Québec en tant que co-responsable des comités de recherche « Sociologie du travail », « histoire de la sociologie », « entreprise et société » ainsi qu’en tant que responsable du groupe de travail « théories critiques ».

- 2001 : Colloque Sociologie critique et sociologie clinique, 11/2001 Paris.

- 2002 :

  • Colloque Autour de Renaud Sainsaulieu, 10-13/7/2002.
  • Vers une sociologie européenne 1-3/5/2002, Ravello, Italie.
  • Congrès international de la International Sociological Association 7/2002, Brisbane, Australie : 2 comités de recherche.

- 2003 :

  • Journée d’Etudes de l’AISLF Sociologie et théories critiques, 27/3/2003, Paris.
  • Colloque international L’altérité, Athènes (Grèce), 7-9/5/2003.

- 2004 : Congrès de l’AISLF du 5 au 9 juillet :

  • Plénière L’espace scientifique européen et les sociologies francophones.
  • coresponsable des 12 manifestations du comité de recherche « sociologie du travail ».
  • Responsable des deux manifestations du Groupe de Travail « théories critiques ».

- 2005 : colloque Exister en entreprise, Paris, 23 et 24 septembre.

- 2006 : Colloque Désir de penser – peur de penser, 16-18 mars 2006, Paris, Université de Paris Descartes.

- 2008 :

  • Voir, être vu. L’injonction à la visibilité dans les sociétés contemporaines, Paris, 29, 30 et 31 Mai 2008.
  • Congrès de l’AISLF Etre en société, Istanbul 7-11 juillet 2008-03-21.

- 2009 :

  • Towards a European Sociology, European Sociology Degree Summer School, Granada, Espagne, 6-19/9/2009.

- 2010 :

  • Crises ? What crises ?, European Sociology Degreee Summer School, Trento (Italie), 12-24/9/2010.

- 2011 :

  • Espace public : interrogations et reconstruction, deux journées d’études ; 9 février & 24 mars 2011, Université de Picardie Jules Verne Amiens, CNRS – Université Paris Descartes.
  • La peur de la liberté. Autour d’Erich Fromm, 4 mars, Université Paris Descartes

- 2012 :

  • Sustainable Young Europe, European Sociology Degree Summer School, 9-24 septembre 2012, Catanzaro, Italie.


PRODUCTION SCIENTIFIQUE

Ouvrages

  • 1. Soziologie der französischen Arbeiterbewegung, Berlin : Argument-Verlag, 1986.
  • 2. Gemeinschaft und Modernisierung - Entwurf einer soziologischen Gedankenführung, Berlin : Verlag Walter de Gruyter, 1990.
  • 3. Nationale Identität - zwischen gesundem Menschenverstand und Überwindung, Campus-Verlag, Frankfurt/New York, 1997.
  • 4. Approche comparative des entreprises en France et en Allemagne. Le déclin de l’empire des aiguilles (sous la direction de Jan Spurk), L’Harmattan, Paris, 1997.
  • 5. Des sociologues face à Pierre Naville ou l’archipel des savoirs (en collaboration avec S.Célérier et M. Burnier), L’Harmattan, Paris, 1997.
  • 6. L’hétéronomie productive de l’entreprise. Critique de la sociologie de l’entreprise, L’Harmattan, Paris, 1998.
  • 7. Bastarde und Verräter. Jean-Paul Sartre und die französischen Intellektuellen, Syndikat-Verlag, Bodenheim, 1998.
  • 8. Pour un nouveau débat sur l’entreprise, Editions Syllepse/Presses Universitaires de Laval, Paris, 2000.
  • 9. Critique de la raison sociale. La sociologie de l’Ecole de Francfort, Presse Universitaires de Laval/Syllepse, Québec/Paris 2001 ; traduction turque : Toplumsal Aklın Eleştirisi "Frankfurt Okulu ve Toplum Teorisi", Versus, Istanbul, 2008.
  • 10. Comparaisons internationales (avec M. Lallement Eds.), Editions du CNRS, 2003.
  • 11. Le travail dans la pensée occidentale (avec Daniel Mercure, Eds.), Presses Universitaires de Laval, Québec, 2003 ; trad. portugaise : O Trabalho na Historia do Pensamento Ocidental, Editora Vozes, Petropolis, Brésil, 2005.
  • 12. Europäische Soziologie als kritische Theorie der Gesellschaft, Verlag für Sozialwissenschaften, Wiesbaden, 2006.
  • 13. Pour une théorie critique. 13 interventions, Parangon, Lyon, 2006 ; trad. Italienne : Per la Teoria critica della società, Rubbettino, Rome, 2008.
  • 14. Quel avenir pour la sociologie ? Quête de sens et compréhension du monde social, PUF, Paris, 2006.
  • 15. Désir de penser – peur de penser (Ed. avec Claudine Haroche et Eugène Enriquez), Parangon, Lyon, 2006.
  • 16. Du caractère social, Parangon, Lyon, 2007.
  • 17. Malaise dans la société, Parangon, Lyon, 2010.
  • 18. Avenirs possibles. Du bâtiment de la société, de sa façade et de ses habitants, Parangon, 2012.


Essais et articles

- 1. „Neu-Kaledonien, ein zweites Algerien ?“, Vorgänge, 78 (1985), pp. 13-16. (La Nouvelle-Calédonie, une autre Algérie ?).

- 2. „Strammer Modernismus : die Strategiedebatte der CFDT“, Express 11/1985, pp. 18-19. (Le modernisme dur : le débat sur la stratégie de la CFDT).

- 3. „Moderne Zeiten im Sozialismus. Flexibilisierung der Arbeitszeit in Frankreich“, Express 1/1986, p. 13. (Les temps modernes du socialisme. La flexibilisation du temps de travail en France).

- 4. „Im Westen was Neues ? Die Wahlen in Frankreich“, Vorgänge, 81 (1986), pp. 1-3. (A l’Ouest, du nouveau ? Les élections en France).

- 5. „Lebenszeit ist Arbeitszeit“ (Critique), Travail, 11 (1986), pp.24-25.

- 6. Verbesserungen der Arbeitsbedingungen in der physischen Frachtabfertigung der Deutschen Lufthansa AG (rapport de recherche, 2 vol.), Köln, 1986, (en collaboration avec U. Blanke/W. Jungkind/H. Martin/H. Mittler). (Amélioration des conditions de travail dans les centres de fret de la Lufthansa).

- 7. „Zum Tod von Simone de Beauvoir“, Links, 195 (1986), p. 35. (La mort de Simone de Beauvoir).

- 8. „Alle Räder stehen still…“, Express, 2/1987, pp. 11-12. (Rien ne va plus)

- 9. „Eisenbahnerstreik in Frankreich“, Links, 203 (1987), pp. 6-7. (La grève des cheminots en France).

- 10. „Neue Forschungen zur Konstitution von Klassen - am Beispiel Frankreichs“, Das Argument, 164 (1987), pp. 536-551. (Les nouvelles recherches sur la constitution de classes à l’exemple de la France).

- 11. „Die Modernisierung der Betriebe als Vergemeinschaftung. Überlegungen zu einer soziologischen Analyse am Beispiel der französischen Betriebsdebatte“, Soziale Welt, 3/1988, pp. 260-278. (La modernisation des entreprises comme communalisation. Réflexion sur une analyse sociologique à l’exemple du débat français sur l’entreprise).

- 12. „Fordismus und Gemeinschaft in der Bundesrepublik“, Prokla, 73, 1988, pp. 57-75. (Fordisme et communauté en R.F.A.).

- 13. „Vom Klassenkampf zur Vergemeinschaftung ? Die CFDT und die Modernisierung der Betriebe - Skizze eines gewerkschaftlichen Lernprozesses“, WSI-Mitteilungen, 9/1988, pp. 550-555. (De la lutte des classes à la communalisation ? La CFDT et la modernisation des entreprises - Esquisse d’un processus d’apprentissage syndical).

- 14. „Betriebsmodernisierung als Konstitution sozialer Größe. Eine Fallstudie über die Faïencerie de Quimper“, Zeitschrift für Soziologie, 5/1990, pp. 385-396. (La modernisation des entreprises comme constitution de la grandeur sociale. Une étude de cas sur la Faïencerie de Quimper).

- 15. „Faschistische Gemeinschaftstheorien“ (Théories fascistes de la communauté), Friedensphilosophische Blätter, 6/1991, pp. 44-64.

- 16. „Arbeiter, Katholiken, Saarländer. Zur Soziologie des Gewerkschaftspluralismus im Saarrevier“ (Ouvriers, catholiques, Sarrois. De la sociologie du pluralisme syndical en Sarre), in : Heiner Ludwig/Wolfgang Schroeder (Eds.) : Interessenvertretung in göttlicher Ordnung ? Katholische Gewerkschaftspolitik nach 1945 zwischen Politik und Seelsorge, Hans-Böckler-Stiftung, Graue Reihe Bd. 61, Düsseldorf 1993, pp. 154-199.

- 17. « L’entreprise, la culture et la "jeune sociologie d’entreprise allemande" », contribution aux Journées d’Etudes ’Comparaisons Internationales’, Paris 16-17.11.1989, CRESEP, (Orléans), 1993.

- 18. « Sociologie du Travail ou sociologie de l’entreprise ? Une approche comparative franco-allemande », CRESEP, (Orléans), 1994.

- 19. « La constitution du lien social. Communauté, société et formes de solidarité », in : Jacques Coenen-Huther/Monique Hirschorn (Eds.), Emile Durkheim et/und Max Weber, L’Harmattan, Paris, 1994, pp. 73-86.

- 20. « Les intellectuels et l’Europe », in : AISLF (Ed.), Les nouveaux mondes et l’Europe, volume 1, pp. 77-85, Lyon, 1993.

- 21. „Gaukler oder Intellektuelle oder : wer erklärt die Welt ?“ (Saltimbanques ou intellectuels ou : qui explique le monde ?), Neue Gesellschaft/Frankfurter Hefte, Bonn-Bad Godesberg, 1/1993, pp. 61-69.

- 22. « La sociologie du travail et de l’entreprise - Une approche comparative », CRESEP, (Orléans), 1993.

- 23. « Critique du livre Rivalität de Konrad Thomas », Soziologische Revue, 2/1992.

- 24. « Critique du livre Die soziale Welt kleiner Betriebe“, Kölner Zeitschrift für Soziologie und Sozialpsychologie, 1/1992, pp. 177-179.

- 25. „Intellektuelle in Frankreich. Über das angebliche Ende der legitimen Interpreten der französischen Gesellschaft“, (Les intellectuels en France. Sur la prétendue fin des interprètes légitimes de la société française), CRESEP, (Orléans), 1993.

- 26. „Eines langen Trauerspiels letzter Akt ?“ (Le dernier acte d’un long drame ?), Express, 10/1992, p. 14.

- 27. « Sartre : le dernier intellectuel ? », CRESEP, (Orléans), 1993.

- 28. « La fin d’une culture et de ses producteurs : signe d’anomie ou point de départ d’une nouvelle culture ? ». UTINAM, 6/7, avril-juillet 1993, pp. 151-172.

- 29. « L’entreprise dans la transformation de l’ex-RDA - Une approche sociologique », in : Université du Mans (Ed.), L’Allemagne et Europe, Edition de l’Université du Maine, Le Mans 1995, pp. 255-268.

- 30. « Sociologie du travail allemande : état, tendances, perspectives », CRESEP, (Orléans), 1994.

- 31. « La sociologie et ses métiers. Le développement de la sociologie extra-universitaire en Allemagne », in : M. Legrand, J. F. Guillaume, D. Vrancken (Eds.), La sociologie et ses métiers ?, L’Harmattan, Paris 1995, pp. 65-73.

- 32. « L’entreprise, la culture et la ’jeune’ sociologie de l’entreprise allemande », CRESEP, (Orléans), 1994.

- 33. « Pour une sociologie de l’Allemagne de l’est », UTINAM, 14/15 (1995), pp. 33-41.

- 34. « La fin d’une culture et de ses producteurs : signe d’anomie ou point de départ d’une nouvelle culture ? », CRESEP, (Orléans), 1994.

- 35. „Kontinuität, Bruch und Zukunft. Überlegungen zu einer Soziologie der Unabgeschlossenheit“ in : Dieter Bögenhold et alii (Editeurs), Soziologie als Beruf und Programm ; Festschrift für Heinz Hartmann, Schwartz-Verlag, Göttingen, 1995, pp. 305-329.

- 36. « Comment saisir l’identité nationale ? Une approche empirique du franco-allemand », CRESEP, 1995.

- 37. « Nation et culture nationale - Un héritage à dépasser ? », Lendemains, 78/79 (1995), pp. 207-219.

- 38. « Critique du livre Politiques économiques et sociales en Europe », Revue Suisse de Sociologie, Vol. 20/1994, pp. 274-276.

- 39. « Organiser le destin. La gestion de la main-d’œuvre dans le processus de constitution des entreprises en ex- RDA », Sciences et Sociétés, n° 36/1995, pp. 71-93. Repris dans Claude Durand, Svetla Koleva, Jan-Louis Le Goff, Jan Spurk, Implantations occidentales dans les entreprises d’Europe de l’est, Les cahiers d’Evry, Evry, 1996, pp. 49-72.

- 40. « La restructuration des entreprises et la gestion de la main-d’œuvre en Allemagne de l’Est », AISLF (Ed.), Entreprises et sociétés - Enracinement, mutations et mondalisation, Montréal, 1997.

- 41. L’identité nationale comme sujet de la communication et de l’apprentissage interculturels, rapport pour l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse, CRESEP, Orléans, 1996.

- 42. Rupture-Continuité-Émergence - Pour une sociologie critique et inachevée, 168 pages, CRESEP, 1995.

- 43. « Les polémiques Naville - Sartre ou une vertu intellectuelle : la dispute », in M. Burnier/S. Célérier/J. Spurk (Editeurs), Des sociologues face à Pierre Naville ou l’archipel des savoirs, L’Harmattan, Paris, 1997, pp. 33-56.

- 44. Les entreprises de l’industrie textile à Argenton-sur-Creuse. Une mise en perspective comparative franco-allemande, rapport pour le Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique (sous la direction de Jan Spurk), 158 pages, CRESEP, Orléans, 1996.

- 45. « La sociologie de l’entreprise comparative ? Une mise en perspective est-ouest », in J. Spurk (Ed.), Approche comparative des entreprises en France et en Allemagne. Le déclin de l’empire des aiguilles, L’Harmattan, Paris, 1997, pp. 61-72.

- 46. « Organiser le destin. La gestion de la main-d’œuvre dans le processus de constitution des entreprises en ex- RDA », Sciences et Sociétés, n° 36/1995, pp. 71-93.

- 47. « Le destin des entreprises de la confection ? Etude comparative franco-allemande à l’exemple des districts de Lößnitz (Saxe) et d’Argenton-sur-Creuse », in J. Spurk (sous la direction de), Approche comparative des entreprises en France et en Allemagne. Le déclin de l’empire des aiguilles, L’Harmattan, Paris, 1997, pp. 173-197.

- 48. « Valeo : une implantation extranationale », in C. Durand (Ed.), Management et rationalisation. Les multinationales occidentales en Europe de l’Est , De Boeck, Bruxelles, 1997, pp. 177-187.

- 49. « La transition : l’Etat, la nation et les entreprises », in C. Durand (Hrsg.), Management et rationalisation. Les multinationales occidentales en Europe de l’Est, De Boeck, Bruxelles, 1997, pp. 33-46.

- 50. « La nation comme communauté de destin : altérité et avenir », in Ch. Constantopoulou (Ed.), Identité culturelle, coexistence culturelle, L’Harmattan, Paris, 1999.

- 51. « Travail et hétéronomie », in G. Bollier/C. Durand (coord.), La nouvelle division du travail, Les Editions de l’Atelier, Paris, 1999, pp. 93-106.

- 52. « La sociologie allemande et le fascisme ou l’histoire sanglante de la raison analytique », in Cahiers internationaux de sociologie, Vol. CVII, 1999, pp. 289-312.

- 53. « Penser le dépassement. Sartre-Bourdieu aller-retour », in Variations, 1/2001, pp. 19–52.

- 54. « Une approche théorique de la transition. L’exemple de la réunification allemande », in S. Bardèche (Ed.), Transition et re-construction des sociétés, IRESCO, 2001, pp. 13–20.

- 55. « Les esprits du capitalisme. L’actualité d’une argumentation classique, in Variations, 3/2002, pp. 51-72.

- 56. Les Aides Educateurs : un vivier de futurs Professeurs des Ecoles ? Une analyse situationnelle, rapport au Ministère de l’Education Nationale (69 pages), 2003.

- 57. « La comparaison internationale comme méthode. Une perspective européenne », in : M. Lallemant/J. Spurk (Eds.), Comparaisons internationales, Editions du CNRS, 2003.

- 58. « La théorie du travail de Karl Marx », in D. Mercure/J. Spurk (Eds.), Le travail dans la pensée occidentale, Presses Universitaires de Laval, 2003, pp. 201-226.

- 59. « Postures et figures de l’engagement intellectuel », in S. Bardèche (Ed.), Hommages à Renaud Sainsaulieu, Paris, 2004.

- 60. Des classes sociales à l’individualisme hétéronome et les défis pour une sociologie critique, in : Jean-Noël Chopart et Claude Martin (eds), Que reste-t-il des classes sociales ?, Editions ENSP, Rennes, 2004, pp. 167-186.

- 61. Continuities, Ruptures, Outcomes – On the Temporal Dynamic of Social Formation, in Time & Society, 13/1, 2004, pp. 41-51.

- 62. Vers une sociologie européenne ?, in Bénédicte Zimmermann (dir.), Les sciences sociales à l’épreuve de l’action. Le savant, le politique et l’Europe, Editions de la Maison des Sciences de l’homme, Paris, 2004, pp. 41-54.

- 63. Critique, théories critiques, critiques sociales, in Sciences de l’Homme et sociétés, n° 71, octobre 2004, pp. 55-75.

- 64. La sociologie américaine : l’autre de la sociologie en Europe ?, in : EKKE/AISLF, Altérité et société, CD, Athènes, 2005.

- 65. La mondialisation comme héritière des Lumières. Sur une dialectique de la raison (avec J. Ph. Bouilloud), Changement Social, 2/2005.

- 66. “Freedom and liberation as a challenge for the European Sociology”, in Theodor Ikonomou (Ed.), Sociology : A Lesson of Freedom, (CD), 2005.

- 67. Théories critiques abîmées, in : Variations, automne 2005, pp. 31-47.

- 68. Von den Sozialwissenschaften in Europa zu europäischen Sozialwissenschaften ?, in : Jürgen Schriewer (Hg.), Weltkultur und kulturelle Bedeutungswelten. Zur Globallisierung von Bildungsdiskursen, Campus-Verlag, Francfort sur le Main/New York, 2007, pp. 349-364.

- 69. Kritische Theorie und Universitätsreform in Frankreich. Anmerkungen zur Lage und zum vorsichtigen Umgang mit linken Allgemeinplätzen, in : Oliver Brüchert/Alexander Wagner (Hrsg.), Kritische Wissenschaft, Emanzipation und die Entwicklung der Hochschulen, BdWi-Verlag, Marburg, 2007, pp. 95-114.

- 70. Individu et sociologie postnationale, in : Monique Hirschhorn (sous la dir. de), L’individu social. Autre réalités, autre sociologie ?, Presses Universitaires Laval, Québec, 2007, pp. 125-140.

- 71. Les comparaisons internationales comme méthode sociologique, in Pierre Legrand (sous la dir. de), Comparer les droits, résolument, PUF, Paris, 2008, sous presse.

- 72. L’université, quelle idée !, préface de Karl Jaspers, De l’université, Parangon, Lyon, 2008, pp. 5-11.

- 73. De la stabilité sociale. La dynamique sociale et identitaire dans l’individualisme sériel, in : I. Melliti/D. Mahfoud-Draoui, R. Ben Amor, S. Ben Fredj (coord.), Jeunes. Dynamiques identitaires et frontières culturelles, UNICEF, Tunis, 2008, pp. 35-47.

- 74. Quel avenir pour la sociologie ? (entretien), in : Lapsus, yirmi birinci yüzyilda sossyal ve beseri bilimler, 2008/III, pp. 151-156.

- 75. Les comparaisons internationales comme méthode sociologique, in Pierre Legrand (sous la dir. de), Comparer les droits, résolument, PUF, Paris 2009.

- 76. Solidarités dans la société fragmentée. Perspectives européennes, in : Marina d’Amato, Vecchie e nuove solidarità/Anciennes et nouvelles solidarités, L’Harmattan Italia, Torino/Paris, 2009, pp. 74-86.

- 77. Le noyau dur de la théorie de Marx : du fétichisme et de ses conséquences, in : Revue du MAUSS, n° 43, 2009, pp. 168-180.

- Les employés : l’ébauche d’une critique de l’industrie culturelle, in : Sociétés, n° 110, 2010/4, pp. 21-28.

- De la reconnaissance à l’insignifiance, in N.Aubert/C.Haroche (Eds.), Les tyrannies de la visibilité, eres, 2011, pp.323-333.

- Crisis ? What crisis, in : Carlo Mongardini, Western Culture : Crisis or Decline, 2011, pp. 21-33

- Le caractère social : le chaînon manquant entre marxisme et psychanalyse ?, in : Revue du MAUSS n°38, 2011.

- Rationaliser la barbarie ?(Μπορεύ να εκλογικευτεύ η βαρβαρότητα ?), in : Christiana Constantopoulou (Ed.), Culture et Barbarie, Communication et Société Contemporaine (Πολιτιςμϐσ και Βαρβαρϐτητα, Επικοινωνύα και ?, ϑγχρονη Κοινωνύα), actes du colloque, CD ISBN 978-960-7943-08-8 ,Athènes 2011, pp. 250-254.

- Toplum elestirisi olarak banliyölerin analizi, in : Nisan n°26, 2011, pp. 31-39.

- « L’inégalité : le scandale de la normalité ? », SociologieS [En ligne] , Débats , Penser les inégalités , mis en ligne le 18 octobre 2011. URL : http://sociologies.revues.org/index3653.html

- « Une éthique de l’adaptation ? », SociologieS [En ligne] , Grands résumés , La société des identités , mis en ligne le 18 octobre 2011. URL : http://sociologies.revues.org/index3741.html

- Divenire europeo, divenire europei : cambimenti sociali e ricerche d’identità in Europa, Quaderni di Sociologia, Volume LV, n° 55, 1/2011, pp. 131-138.

- Contre la résignation et la mauvaise foi – pour les sciences sociales publiques" SociologieS., mis en ligne 28 janvier 2012.
http://sociologies.revues.org/3771

- Le consentement fatal : pouvoir et domination aujourd’hui. Réflexions à l’exemple des entreprises en Europe, in : Jean Ruffier, Nouveaux rapports de pouvoir et formes actuelles de la domination, SociologieS 2012 (septembre)


Interventions importantes dans des colloques et congrès

- 1989 :

  • Colloque Trente ans de Sociologie du Travail, Paris sujet : « ’Industrie- und Betriebssoziologie’ et Sociologie du Travail ».
  • Colloque Comparaisons internationales, IRESCO, Paris
    sujet : « La jeune sociologie de l’entreprise en Allemagne ».

- 1990 :

  • Colloque Le travail et l’entreprise, GST, Paris
    sujet : "Sociologie du travail versus sociologie de l’entreprise ?"

- 1991 :

  • Colloque : Durkheim et/und Weber, AISLF, Strasbourg
    sujet : "La constitution du lien social. Communauté, société et formes de solidarité".

- 1992 :

  • Journée d’études : Betriebliche Vergemeinschaftung und neue Produktionskonzepte (Communalisation des entreprises et nouveaux concepts de production) autour de mon livre « Gemeinschaft und Modernisierung »
  • Congrès : Les nouveaux mondes et l’Europe, AISLF, Lyon
    • Responsabilité pour la table ronde Les intellectuels et l’Europe
    • Coresponsabilité du groupe thématique : L’identité nationale
      sujets : * « Les intellectuels et l’Europe » * « L’identité nationale » * « Repenser la société avec J. P. Sartre ? ».
  • Colloque : Autour de Jean Duvignaud, Besançon
    sujet : « La fin d’une culture ? ».

- 1993 :

  • Colloque : L’Allemagne en Europe, Le Mans
    sujet : « La modernisation de l’ex-RDA - Opacité poststalinienne ou transformation de la société ? ».
  • Colloque : La sociologie et ses métiers, AISLF, Liège.
    sujet : « Le développement de la sociologie extra-universitaire en Allemagne ».

- 1995 :

  • Colloque : Entreprises et sociétés : Enracinement et mondialisation, HEC Montréal.
    sujet : « La restructuration des entreprises en Allemagne orientale. »
  • Journées Pierre Naville, Fontenay-sur-Briis
    sujet : « Les polémiques Naville-Sartre ».

- 1996 :

  • Congrès de l’AISLF à Evora (Portugal)
    sujets :
    • « Entreprises et socialisation »
    • « L’intellectuel et l’expert ».

- 1997 :

  • Journée d’études de l’AISLF à l’Université d’Evry : Le sociologue : L’expert intellectuel ?
    Sujet : « Sérieusement sociologue ? ».
  • Colloque de l’AISLF et du Centre Pierre Naville à Evry : Le dedans et le dehors. Formes d’entreprises et formes d’activités
    sujet : « Le retour des classiques ».
  • Congrès de la SASE : International Conference on Socio-Economics à Montréal
    sujet : « Entreprises fermées dans une société éclatée. L’avenir des entreprises dans la société ».
  • Journée d’Etudes Bilan des recherches historiques et socio-économiques menées sur l’industrie de l’habillement à Argenton-sur-Creuse, 3.11.1997, Argenton-sur-Creuse.

- 1998 :

  • VIème Journées de Sociologie du Travail (Blankenberge, Belgique) : « Travail et hétéronomie - de l’entreprise et de sa sociologie : une approche théorique ».

- 1999 :

  • Conférence à l’Université de Francfort (RFA) : « Sartre- Bourdieu. Aller-retour ».
  • Congrès Mondial de Sociologie (Montréal) : « Le sociologue de l’entreprise : expert ou intellectuel ? ».
  • Conférence à l’Université de Rennes II : « La sociologie de l’entreprise. Approche franco-allemande ».
  • International Symposium : Europe Today – European Politics, Economy and Social Movement in Transition (Séoul, Corée)
    • « The German Reunification : a key element of the European construction »
    • « De l’identité nationale en Europe et de l’identité européenne ».
  • Conférence à l’Université de Francfort (RFA) : « Habitus und Feld. Zur Kritik zweier Kernbegriffe der Bourdieu’schen Soziologie ».
  • Conférence à l’Université de Sarrebruck (R.F.A.) : « Die französische Betriebssoziologie ».

- 2000 :

  • Colloque Action, Pouvoir & sociologie, Toulouse, 3-5/2/2000 : Le maître, l’esclave et le travail : « Regards hégéliens sur la sociologie du travail ».
  • Colloque Transition et re-construction des sociétés, Ohrid (Macédoine), 16 au 18 mars 2000 : « Ruptures et continuités dans la transition – Exemple : l’Allemagne de l’Est ».
  • Congrès Une société-monde ?, 3 - 7/7/2000 à Québec
    Interventions :
    • « Perspectives des théories critiques de la société »
    • « La ‘servitude volontaire’ (La Boétie) et la sociologie du travail d’aujourd’hui »
    • « Le sociologue d’aujourd’hui : expert, intervenant, intellectuel. »

- 2001 :

  • Colloque Syndicalisme et Communication, 26-27/4/2001, Paris : « La communication managériale comme action hétéronome ».
  • Journée d’études Perspectives sociologiques, 24/5/2001, Salerne (Italie) : « Perspectives de la sociologie critique ».
  • Colloque Nuove immagini dal Mezzogiorno : giovani, lavoro, cultura, Salerne (Italie) : « La teoria critica : una sfida per la sociologia ? ».
  • Colloque Où en est la Théorie critique aujourd’hui ?, ENS Lyon, 6-7/6/2001 : « La sociologie comme théorie critique de la société. »
  • Colloque du Groupe d’Etudes Sartriennes, 24-25/6/2001, Paris : « Sartre comme stalinien ».
  • Colloque Sociologie critique – sociologie clinique, 15 – 16/11/2001, Paris : « Le chercheur, son sujet et la recherche ».

- 2002 :

  • Colloque L’enseignement de la sociologie, 3 – 5/ 2/2002, Saint-Louis (Sénégal) : « La sociologie européenne ».
  • Colloque Vers une sociologie européenne ?, 2 – 3/5/2002, Ravello (Italie) : « La sociologie européenne : traditions, état et perspectives ».
  • Conférence Perspectives d’une sociologie critique, 25/3/2002, Centre Marc Bloch, Berlin.
  • Journée d’études Les emplois jeunes, CEREQ, Rouen, 23/5/2002, « Les AED : un vivier de futurs Professeurs des Ecoles ? ».
  • Colloque international Kulturen der Ungleichzeitigkeit- Speeding up cultural change ? Au delà du court terme, 27-29/6/2002, Duisburg (Allemagne) : « Kontinuität, Brüche, Entstehung : zur Zeitlogik sozialer Konstitution » : Continuities, breaks, emergencies – temporal dynamics in social constitution.
  • Journée d’études Etat, Action publique et sciences sociales (Centre Interdisciplinaire d’Etudes et de Recherches sur l’Allemagne), Paris 15/11/2002, « The changing Role of the Social Sciences. A critique of Hans Joas ».
  • 2nd International Congress of Sociology, Sociology : A lesson on freedom, Thessaloniki, 8-10/11/2002, opening lecture “Freedom and Liberation as a challenge for the European Sociology”.
  • Conférence L’actualité de la Théorie Critique de l’Ecole de Francfort, Université de Laval, Québec (Canada), 20/11/2002.

- 2003 :

  • Colloque Interdit(s) et destin, 29-31/1/2003, Lille, « l’espace public, la cité et la République ».
  • Colloque L’identità mediterranea e la constituzione europea, Salerne 18 – 21/2/2003, « Sociologie européenne – la théorie de la société européenne émergente ? ».
  • Les Rendez-Vous de l’Ethique, Evry, 10-15/3/2003, « Quelles valeurs sont universelles ? Comment sont-elles transmises ? » (table ronde).
  • Journée d’Etudes « Autour de Pierre Bourdieu », Evry, 17/3/2003, « le structuralisme génétique : une théorie critique de la société ? ».
  • Colloque international L’altérité, Athènes (Grèce), 7-9/5/2003 : « Moi et l’autre. Les apports de la philosophie phénoménologique à la sociologie d’aujourd’hui. »
  • Congrès Relations de travail et Organisation : Europe – Amérique du Nord. Les dimensions transfrontalières, Metz, 4, 5 et 6 juin 2003, « Sciences sociales et management en Europe ».
  • Colloque l’individu hypermoderne, Paris 7-9/9/2003, « L’individualisme hétéronome. Continuités et nouvelles formes de l’individualisme ».
  • Congrès « Integrating Europe », Vienne (Autriche), 23 –26/11/2003, « Towards an European Sociology ? ».

- 2004 :

  • Conférence Sozialwissenschaften zwischen Medienrummel und Elfenbeinturm, Universität des Saarlandes, Sarrebruck (Allemagne), 10 avril 2004-10-01.
  • Congrès de l’AISLF du 5 au 9 juillet 2004 :
    interventions :
    • plénière : L’espace scientifique européen et les sociologies francophones
    • théories occidentales du travail
    • Sociologie et philosophie
    • GRH comme (auto)gestion de mise en scène d’émotions ?.
  • Conférence What is theory for ? On the relationship between social theory and empirical research, Social Theory Committee of the European Sociological Association, 16-17 September 2004.
  • Colloque Le pouvoir d’agir. L’engagement bénévole des étudiants, Paris, les 3 et 4/12, « Retour sur l’engagement d’antan ».
  • Colloque Bildungstradition in der Weltgesellschaft, Berlin 10-12/12, « Von den Sozialwissenschaften in Europa zu europäischen Sozialwissenschaften“.

- 2005 :

  • Conférence : Betriebssoziologie heute, Eichstädt, Allemagne, 17 avril.
  • Conférence : Auf dem Weg zu einer europäischen Gesellschaft ? über den seriellen Individualismus, Eichstädt, Allemagne, 23 mai.
  • Conférence : Kritische Sozialwissenschaften heute, Eichstädt, Allemagne, 7 juillet.
  • Conférence : Ethique de travail en entreprise et quête de sens, Colloque AISLF, Universités de Paris 5, 7 et 9, Conférence inaugurale, 2 »-24 septembre.
  • Conférence : Soziologie zwischen Akademismus und Medienrummel, colloque : Massenmedien und Sozialcharakter, Sarrebruck (Allemagne), 5-7 octobre.
  • Conférence : caractère social et existence en entreprise, colloque : exister en entre prise, Paris, 23-24 septembre.
  • Conférence : Soziologische Überlegungen zum Sozialcharakter, colloque : MASS Media and the auience : The cultivation of beliefs , emotions and personnality/Massenmedien und Sozialcharakter. Über die Kultivierung von Einstellungen, Gefühlen und Persönlichkeit", 5-7 octobre, Sarrebruck, Allemagne.
  • Conférence : La comparaison internationale comme méthode, Rome 7 novembre.

- 2006 :

  • Conférence L’angoisse existentielle et la marchandisation du désir de penser, collque Désir de penser – peur de penser, Paris, 16-18 mars 2006.
  • Europa denken – soziologische Perspektiven, Conseil Interrégional des Syndicats, Trèves (Allemagne), 17 octobre 2006.

- 2007 :

  • Jeunes et dynamiques identitaires dans l’individualisme sériel. L’exemple de l’Europe, Colloque International « Jeunes, dynamiques identitaires et frontières culturelles », 16-17 février 2007, Hammamet (Tunisie).
  • Quel avenir pour la sociologie ?, colloque international « Les vocations actuelles de la sociologie francophone », Dakar (Sénégal), 18-20 Avril 2007.
  • Solidarités dans la société fragmentée. Perspectives européennes, colloque européen Un nuovo umanesimo per L’Europa. Il ruolo delle Università, Rome, 23 juin 2007.
  • Entre fatalité et liberté. De l’engagement citoyen en Europe., colloque Engagement citoyen, Sofia (Bulgarie), 28-29/9/2007.
  • La contestation de la démocratie et les visions du monde des acteurs sociaux, colloque La légitimité démocratique en question, Paris, 18-19/10/2007.

- 2008

  • La religion : une vision du monde ?, colloque Visions du monde et modernités religieuses : regards croisés, Meknès, 10-12 avril 2008.
  • De l’invisibilité à l’insignifiance, colloque L’injonction à la visibilité dans les sociétés contemporaines, Paris, 25-29 mai 2008.
  • L’individuation : une notion-clé de la compréhension de la société contemporaine, colloque George Simmel e la Sociologia cent’anni dopo, Rome, 5-7 juin 2008.
  • Vouloir travailler parce qu’on doit travailler : éthos du travail et subjectivité aujourd’hui, XVIIIème Congrès de l’AISLF, Istanbul, 7-11 juillet 2008.

- 2009

  • De l’avenir de la sociologie, congrès de l’Association Frnçaise de Sociologie, 15/4/2009.
  • L’engagement sociologique et la pensée du dépassement, 27/4/2009, Université de Montpellier 2.
  • Critique, compréhension et quête de sens, Journée d’études «  La critique à l’épreuve du constructuvisme », METICES, ULB, Bruxelles, 14/5/2009.
  • Avenirs possibles de sociologie dans la mondialisation, colloque « La sociologie et ses frontières », Mohammedia, Maroc, 24-26/6/2009.
  • « Les employés » (Seigfried Kracauer) : ébauche d’une critique de l’industrie culturelle, journée d’étude sur la pensée de Siegfried Kracauer, Université Paris Descartes, 16/6/2009.
  • European Sociology : A Lesson of Freedom ?, European Sociology Degree Summer School “Towards a European Sociology”, Granada, Espagne, 10/9/2009.

- 2010

  • Conférence Siegfried Kracauer ou une autre critique de l’industrie culturelle, Université Mendès-France, Grenoble, 29/1/2010.
  • Conférence Malaise dans la société : une fatalité ? – engagement et résistance, Université de Dijon, 24/22010.
  • « Critiquer le fétichisme de la marchandise ? De la soumission et de la résistance à l’industrie culturelle », colloque Journées critiques, Université Lyon 2, 18-20/3/2010.
  • “Crises, what crisis ? Will capitalism become a tramp ?”, European Amalfi Meeting (XX°, Amalfi (Italie), 27-30/5/2010.
  • « Devenir européen, devenirs européens : changements sociaux et quêtes d’identité en Europe », colloque Le discours des sciences sociales sur l’Europe. Bilan critique et nouvelles perspectives de recherche, 3-5 /6/2010, Rome (Italie).