Accueil du site > Membres du CERSES > Chercheurs et Enseignants Chercheurs associés > Pierre-Antoine CHARDEL

Pierre-Antoine CHARDEL

Docteur en philosophie et sciences sociales
Habilité à diriger des recherches
Maître de conférences à l’Institut Mines-Télécom (département Langues et Sciences Humaines de Télécom Ecole de Management)
Chargé d’enseignement à l’Université Paris Descartes (Faculté de Sciences Humaines et Sociales – Sorbonne).
Chercheur associé au CERSES (UMR 8137), CNRS/ Université Paris Descartes.
Responsable de l’équipe de recherche interdisciplinaire « Ethique, Technologies, Organisations, Société » (ETOS) : http://labetos.wp.mines-telecom.fr/

Contact : pierre-antoine.chardel@mines-telecom.fr

THEMES DE RECHERCHE

- Sociologie des nouveaux médias, études culturelles
- Histoire des idées, sociologie générale, sociologie critique
- Représentations médiatiques et écologie informationnelle
- Théories du texte, éthique et philosophie des nouvelles technologies
- Phénoménologie, herméneutique, poststructuralisme

PARCOURS DE RECHERCHE

- 1994-1995 : Diplôme d’Etudes Approfondies en philosophie de l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense et de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE, Paris). Mention : Très bien
- 1996-1997 : Diplôme d’Etudes Approfondies en Histoire et Civilisations de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS, Paris). Mention : Très bien
- De 1997 à 1999 : Assistant de recherche et d’enseignement à l’Université Laval, Faculté de philosophie, Québec, CANADA.
- De 1996 à 2000 : Ph.D. en philosophie de l’Université Laval, Faculté de philosophie, Québec, Canada. Directeur de thèse : Professeur Luc Langlois. Membre du groupe de recherche « Herméneutique et théorie critique », Université Laval / Université de Montréal (CANADA).
- 1997 à 2000 : Doctorat en philosophie et sciences sociales de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris. Directeur de thèse : Heinz Wismann, Centre d’Etudes et de Recherches Allemandes (CERA), EHESS-CNRS (UMR 8131).
- 2000-2001 : Recherches postdoctorales, Centre d’Etudes et de Recherches Allemandes (CERA), EHESS-CNRS (UMR 8131).
- Eté 2001 : Séjour de recherche à l’Institut National de la Recherche Scientifique (INRS), Canada. Subvention de recherche de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH, Paris).
- 2003 – 2009 : Maître de conférences au département Langues et Formation Humaines à l’Institut National des Télécommunications, 9, rue Charles Fourier, 91011 Evry Cedex.
- Depuis 2003 : Fondateur et responsable de l’équipe de recherche « Ethique, Technologies, Organisations, Société » (ETOS), dans le cadre des programmes de recherche du Groupe des Ecoles des Télécommunications (programme : « Société de l’information »).
- Depuis 2005 : Membre du Tomonobu Imamichi Institute for Eco-Ethics, sous la direction des Professeurs Peter Kemp (Université de Copenhague, DANEMARK) et Tomonobu Imamichi (Université de Tokyo, JAPON).
- 2006 - 2007 : Responsable du projet de recherche Ethics : « Les technologies de la mobilité dans les organisations : une nouvelle source d’interrogation éthique ». Projet de recherche financé par la Fondation Louis Le Prince Ringuet.
- Depuis 2008 : Membre du comité scientifique du programme « Société de l’information et de la connaissance », EHESS/Institut Mines-Télécom.
- Automne 2008 : Visiting scholar à l’Université de New York (New-York, USA).
- Printemps 2009 : Séjour de recherche à l’Université de Yale (New Haven, USA).
- 2008 - 2009 : Chercheur invité au Centre de recherche « Sens, Ethique, Société » (CERSES), UMR 8137 CNRS/ Université Paris Descartes.
- Depuis 2009 : Chercheur associé au Centre de recherche « Sens, Ethique, Société » (CERSES), UMR 8137 CNRS/ Université Paris Descartes.
- Depuis 2009 : Maître de conférences (1ère classe) à l’Institut Mines-Télécom (département Langues et Sciences Humaines de Télécom Ecole de Management), Evry / Paris.
- Depuis janvier 2010 : Membre du programme de recherche « Anamia » : « Une approche des troubles alimentaires par les réseaux sociaux en ligne et hors ligne » (Centre Edgar Morin, UMR 8177 CNRS / EHESS).
- 2011 – 2012 : Habilitation à diriger des recherches, sous la direction de Jan Spurk, Professeur à l’Université Paris Descartes et membre du CERSES (UMR 8137). Soutenue le 14 mars 2012. Composition du Jury : Dominique Boullier (MediaLab / Sciences Po- Paris), Andrew Feenberg (Simon Fraser University, Vancouver – CANADA), Danilo Martuccelli (Université Paris Descartes), Jean-Michel Besnier (Université Paris Sorbonne), Jan Spurk (Université Paris Descartes).
- 2011-2012 : Responsable du projet : « Enjeux éthiques et acceptabilité sociale des technologies ubiquitaires. Une approche par l’anthropologie de la culture ». Projet de recherche financé par la Fondation Télécom dans le cadre du programme « Futur & Ruptures ».
- 2012-2013 : Responsable du projet : « Ethique et politique des données personnelles dans les organisations : quels enjeux en situation d’exception ? » Projet de recherche financé par la Fondation Télécom dans le cadre du programme « Futur & Ruptures ».
- Depuis 2012 : Membre de la Commission d’Ethique de la Recherche en Sciences et Technologies du Numérique d’Allistene (Alliance des Sciences et Technologies du Numérique), regroupant notamment : le CNRS, la Conférence des Présidents d’Université (C.P.U.), l’INRIA et l’Institut Mines-Télécom.

RECHERCHES ACTUELLES

Les activités de recherche de Pierre-Antoine Chardel se concentrent sur l’évolution des processus de subjectivation, des espaces politiques et des imaginaires sociaux dans les sociétés technologiques. Il s’intéresse plus particulièrement aux implications éthiques des technologies de l’information et de la communication et des nouveaux médias.

Ses principaux axes de recherche sont les suivants :


- Une part importante de son activité consiste à souligner qu’une analyse critique des sociétés hypermodernes se doit d’intégrer l’idée que l’intensification de la communication induite par des technologies qui favorisent l’instantanéité et la transparence ne vient en aucune façon garantir une reconnaissance des subjectivités qui s’expriment par ces médiations. Il convient en ce sens de questionner la dématérialisation comme un défi autant éthique qu’ontologique. A cet égard, si les médiations numériques se révèlent plutôt déterminantes dans la redéfinition de l’espace public, en créant une démultiplication des moyens d’expression (il aborde cette question dans le cadre du séminaire « Espace public et reconstruction du politique » co-organisé en Sorbonne depuis 2011 avec Brigitte Frelat-Kahn et Jan Spurk), la réalité technologique dans le monde des organisations et des entreprises intervient comme un fait brut dont il est difficile d’ignorer les conséquences sur les conditions de travail et la qualité des relations intersubjectives (si l’on tient compte de valeurs telles que la responsabilité, la confiance, le respect d’autrui ou l’autonomie des personnes). Il est à cet égard impliqué depuis 2011 dans la création de la chaire de recherche « Valeurs et politiques des informations personnelles » à l’Institut Mines-Télécom.

- En outre, Pierre-Antoine Chardel se penche sur les contextes socioculturels qui accompagnent le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, partant de l’idée qu’une évaluation éthique de celles-ci nécessite d’interroger les représentations collectives qui se construisent autour d’elles. Le phénomène technologique est lié à des conditions d’émergence qui appellent une attitude de compréhension spécifique : car, si l’autonomisation de la technique n’est pas dans la nature de celle-ci, une société peut en revanche créer les conditions de son « autonomisation » (Cornélius Castoriadis). Il convient donc de se tenir attentif aux contextes narratifs qui structurent une grande part de nos sociétés techniciennes et de nos espaces politiques. L’expansion des technologies de surveillance et de contrôle dans les sociétés démocratiques et mondialisées n’étant pas déliée de certains « grands récits ». Il a publié sur cette problématique avec Gabriel Rockhill : Technologies de contrôle dans la mondialisation : enjeux éthiques, politiques et esthétiques (Paris, Editions Kimé, 2009).

- Enfin, il s’attache à mettre en évidence le fait que l’expansion de nouveaux médias qui interviennent dans le développement de nouvelles pratiques de soi (au travers des réseaux sociaux et de nouvelles formes de sociabilité en ligne) soulève des questions relativement à l’économie des affects qui se généralise dans les sociétés « liquides » (Zygmunt Bauman) et qui entoure de telles pratiques. S’intéressant aux usages des réseaux sociaux (principalement dans le cadre du programme de recherche ANR ANAMIA coordonné par les sociologues Antonio Casilli et Claude Fischler du Centre Edgar Morin, UMR 8177, CNRS / EHESS), il observe une confusion entre le désir (nécessaire) de reconnaissance qui produit un renforcement du sentiment d’exister et le besoin (contingent) de communiquer à tout moment (souvent de manière convulsive) avec une multitude de correspondants. Cette recherche du regard d’autrui dans tous les moments de l’existence néglige le fait que la construction de soi ainsi que notre condition d’être social nécessitent d’assumer des moments de solitude créatrice. Une esthétique de la coexistence ainsi qu’une écologie informationnelle sont ici directement en jeu. Ces thèmes furent abordés dans le cadre d’un séminaire co-organisé avec le CERSES (UMR 8137, CNRS / Université Paris Descartes), l’équipe de recherche ETOS et la New York University à Paris de 2009 à 2011 et sont au cœur d’un ouvrage paru en 2012 : Conflits des interprétations dans la société de l’information. Ethique et politique de l’environnement, avec Cédric Gossart et Bernard Reber (Paris – Londres, Hermès Editions, 2012).

ENSEIGNEMENT ET FORMATION

  • Maître de conférences (1ére classe) à Institut Mines-Télécom (Département Langues et Sciences Humaines de Télécom Ecole de Management) : depuis 2010.
  • Maître de conférences à l’Institut National des Télécommunications (INT - Evry) Département Langues et Formation Humaine) : 2003-2010.
  • Chargé d’enseignement à l’Université Paris Descartes (Faculté des Sciences Humaines et Sociales – Sorbonne) : depuis 2011.
  • Chargé d’enseignement à l’Ecole Centrale de Paris (Département Sciences Humaines et Sociales) : depuis 2012.
  • Conférencier invité à l’Université Laval (Faculté de philosophie), Québec, Canada : décembre 2008.
  • Professeur associé à l’Université de New York à Paris (NYU in Paris) : 2001-2003.
  • Enseignant à l’Université de Stanford à Paris (Overseas Study Program) : 2001-2002.
  • Enseignant à l’Ecole Supérieure de Commerce (ESC) de Nantes (Audencia) : 2001-2002.
  • Enseignant à l’Ecole Supérieure d’Electricité (Supélec) : 2001-2002.
  • Enseignant au Centre Parisien d’Etudes Critiques (CIEE) en collaboration avec l’Université Paris Sorbonne Nouvelle : 2000-2003.
  • Chargé de cours à l’Université Laval (Faculté de philosophie) Québec, Canada : 1998-1999.
  • Interrogateur en Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles : 1993 - 1997.

ADMINISTRATION DE LA RECHERCHE


Organisation de séminaires

  • Co-responsable avec Jan Spurk (CERSES / CNRS - Université Paris Descartes) et Brigitte Frelat-Kahn (Université de Picardie Jules Verne) du séminaire « Espace public et reconstruction du politique », Université Paris Descartes (Sorbonne), 2011 – 2012 / 2012 - 2013. Parmi les intervenants : Jean-Marc Salmon (ETOS / Institut Mines-Télécom), Pierre Vermeren (Université Paris Panthéon Sorbonne), Jan Spurk (Université Paris Descartes), Yves Citton (Université Stendhal de Grenoble), Daniel Bougnoux (Université Stendhal de Grenoble), Judith Revel (Université Paris Panthéon Sorbonne), Thierry Paquot (Université Paris Est).
  • Co-responsable du séminaire « Imaginaires, technologies, société. Design et quête de sens », co-organisé avec Patricia Ribault (directrice de la recherche, ESAD de Reims) et Olaf Avenati (designer, ESAD de Reims), 2011 – 2012 / 2012 – 2013 : http://wireles.wp.institut-minestelecom.fr/
  • Co-organisateur avec Antonio Casilli (sociologue, Centre Edgar Morin, EHESS / CNRS & Télécom ParisTech) de la 5ème Ecole doctorale d’été EHESS – Institut Mines-Télécom. Semaine doctorale destinée aux doctorants de l’EHESS et de l’Institut Mines-Télécom. Intitulé : « Société des réseaux et réseaux sociaux. Histoire, enjeux et perspectives critiques » : du 4 au 9 septembre 2011. Blog du séminaire : http://ede2011.wp.institut-telecom.fr/ressources/
  • Co-responsable avec Bernard Reber, Johanna Etner et Cédric Gossart du séminaire interdisciplinaire «  Ethique et politique de la coexistence dans la société de l’information. Eléments pour une écologie sociale  », novembre 2009 – juin 2010, Institut Télécom/ CNRS – Université Paris Descartes.
    Parmi les intervenants : François Flahault (CNRS), Manola Antonioli (CIph), Dominique Bouiller (IEP, Paris), Sophie Pène (Université de Paris Descartes), Olivier Godard (Ecole Polytechnique), Michel Puech (Université de Paris Sorbonne), Patricia Crifo (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense), Gabriel Périès (IEP, Toulouse & Télécom Ecole de Management).
  • Responsable de séminaire au Collège International de Philosophie, Paris. Section « Philosophie et sciences sociales ». Responsable du séminaire intitulé : «  L’éthique et la société à l’épreuve des technologies. Les apports de la phénoménologie  ». Printemps 2005, hiver 2008 et printemps 2009.
    Parmi les intervenants : François-David Sebbah (Université Technologique de Compiègne), Peter Kemp (Université de Copenhague), Michel Puech (Université de Paris IV-Sorbonne), Elena Bovo (Université de Besançon), Jean-Hugues Barthélémy (Université de Paris VIII), Manola Antonioli (CIph., Paris), Pierre Dumesnil (INT, Evry).
  • Co-organisateur avec André Gunthert de la 4ème Ecole doctorale d’été EHESS- Institut Télécom. Semaine doctorale destinée aux doctorants de l’EHESS et de l’Institut Télécom. Intitulé : «  Pratiques des images dans la société de l’information  » : du 7 au 11 septembre 2009.
    Parmi les intervenants : Bernard Stiegler (IRI/ Centre Pompidou), Gérard Eude (France Telecom R&D), Françoise Préteux (Télécom SudParis), Carl Havelange (FNRS), Dominique Cardon (EHESS), Antonio Casilli (EHESS/CNRS), Elizabeth Rossé (Centre Médical Marmottan).
  • Co-organisateur de la 3ème Ecole doctorale d’été EHESS- Institut Télécom. Semaine doctorale destinée aux doctorants de l’EHESS et de l’Institut Télécom. Intitulé : «  Société de l’information et de la connaissance : histoire, enjeux, perspectives critiques  » : du 8 au 12 septembre 2008.
    Parmi les intervenants : Jérôme Denis (EHESS & Télécom ParisTech), Bernard Reber (CNRS), Michel Faucheux (INSA, Lyon), André Gunthert (EHESS), Jacques Guyot (Université de Paris VIII), Xavier Strubel (Télécom Ecole de Management).
  • Co-organisateur avec la sociologue Dana Diminescu du séminaire de recherche «  Sécurité, territoire, mondialisation. Interroger l’acceptabilité des technologies de contrôle  », Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH, 54, boulevard Raspail, 75006, Paris) : de octobre 2007 à mai 2008.
    Parmi les intervenants : Robert Harvey (Université de l’Etat de New York à Stony Brook, Etats-Unis), Gabriel Périès (Université d’Evry), Hubert Bouchet (CNIL), Claire Strugala (Université d’Aix-Marseille).
  • Co-organisateur de la 2ème Ecole doctorale d’été EHESS-INT. Semaine doctorale destinée aux doctorants de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et de l’Institut National des Télécommunications. Intitulé : «  Identifier les individus. Logiques sociales, logiques technologiques  » : du 10 au 14 septembre 2007.
    Parmi les intervenants : Ayse Ceyhan (Sciences-Po, Paris), Michaël Foessel (Université de Dijon), Gérard Dubey (Université de Paris 1 & Télécom Ecole de Management), Robert Harvey (Université de l’Etat de New York à Stony Brook, Etats-Unis), Bernadette Dorizzi (Télécom SudParis), Saadi Lahlou (EDF R&D/CNRS/EHESS).
  • Responsable du séminaire «  Technologies, contrôle, démocratie  », ETOS/ INT, EHESS, Université de New York à Paris. 2005-2006/2006-2007.
    Parmi les intervenants : Jacques Guyot (Université de Paris VIII), Gabriel Périès (Université d’Evry), Nicolas Poirier (Université de Paris VI), Maria Bonnafous-Boucher (CNAM), Denis Duclos (CNRS), Michaël Foessel (Université de Dijon), Yannick Fronda (Télécom Ecole de Management).
  • Responsable de séminaire au Collège International de Philosophie, Paris. Section « Philosophie et sciences sociales ». Responsable du séminaire intitulé : «  L’écriture du témoignage et les déchirures de l’histoire  ». Printemps 2001.


Organisation de colloques et de journées d’études

  • Membre du comité scientifique avec Antonio Casilli (EHESS / Télécom ParisTech), Paola Tubaro (Université de Greenwich/ ENS), Claude Fischler (CNRS), Estelle Masson (Université de Bretagne Occidentale) notamment, du Symposium « Comprendre le Phénomène Pro-Ana : Corps, Réseaux et Alimentation », Petit Auditorium de la BnF, 75013 Paris : 14 décembre 2012 : http://www.anamia.fr/
  • Membre du comité scientifique du colloque international, organisé par Annie Blandin, membre d’ETOS, professeur de droit à Télécom Bretagne, titulaire de la chaire Jean Monnet « Union européenne et société de l’information » : « Protéger et valoriser les œuvres en ligne ». Campus de Rennes, 14 et 15 juin 2012.
  • Co-organisateur avec Eric Guichard de la table-ronde avec Andrew Feenberg, dans le cadre des activités du l’équipe « Réseaux, savoirs, territoires », ENS, rue d’Ulm, 1er juin 2012.
  • Organisateur d’une demi-journée d’études avec Don Ihde (philosophe, professeur à l’Université de l’Etat de New York à Stony Brook), Sorbonne : « How technoscience calls for a revised and expanded phenomenology ». Avec la participation de : Antonio Casilli (Centre Edgar Morin / EHESS – CNRS), Natalie Depraz (Université de Rouen), Bernard Reber (CERSES / CNRS – Université Paris Descartes.). Juin 2011.
  • Co-organisateur avec Didier Bigo (politologue, CERI – Sciences Po), Gabriel Périès (politologue, Télécom Ecole de Management), Marie Goupy (ENS Lyon) de la journée d’études « Sécurité, mobilité et exceptionnalité », Institut Télécom / Sciences Po, 5 mai 2011. Parmi les intervenants : Laurent Bonelli (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense) ; Didier Bigo (Sciences Po) ; Pierre-Antoine Chardel (ETOS, Télécom Ecole de Management) ; Annie Blandin (ETOS, Télécom Bretagne) ; Claudine Guerrier (ETOS, Télécom Ecole de Management).
  • Membre du comité d’organisation de la journée d’études interdisciplinaire : «  Accompagnement, gouvernance, régulation. Le rôle des sciences humaines et sociales dans le pilotage de la recherche aujourd’hui  » : 12 décembre 2009. Université de Paris I – Panthéon Sorbonne (CETCOPRA) Université Paris Descartes (CERSES)/ Université de Paris VII – Diderot (Centre Georges Canguilhem).
  • Co-organisateur de la Journée d’étude internationale, «  Technologies de contrôle dans la mondialisation : enjeux politiques, éthiques et esthétiques  ». New-York University in Paris : 12 juin 2008. _Intervenants : Elie During (ENS & Université de Paris X - Nanterre), Emily Apter (New York University, Etats-Unis), Bernard Stiegler (IRI/Centre Pompidou), Philippe Mengue (Université de Montpellier), Paul Patton (University of New South Wales, Australie), Bregham Dalgliesh (Sciences-Po, Paris), Gabriel Rockhill (Villanova University, Philadelphie, Etats-Unis).
  • Co-organisateur de la demi-journée d’étude «  Approches de la démocratie. Autour de Castoriadis, Derrida, Rancière et Sti egler », en collaboration avec le groupe de recherche « Politique et culture », New York University in Paris : 15 juin 2007. _Parmi les intervenants : Gabriel Rockhill (Sciences-Po, Paris), Pierre Dumesnil (INT, Evry), Manola Antonioli (Collège International de Philosophie, Paris).
  • Co-organisateur du Colloque International «  Deleuze, Guattari et le politique  » à l’Université de Paris VIII/ Saint-Denis : 11 et 12 Janvier 2005. _Parmi les intervenants : Philippe Mengue (Université de Montpellier), Paul Patton (University of New South Wales, Australie), Bernard Reber (CNRS/ Université de Paris V), Eugen Holland (Ohio State University, Etats-Unis), Jean-Claude Polack (Revue Chimères), René Schérer (Université de Paris VIII), Gabriel Rockhill (IEP, Paris), Luca Cremonesi (Université de Verone, Italie), John Protevi (Louisiana State University, Etats-Unis), Tom Conley (Université de Harvard, Etats-Unis).

ACTIVITES EDITORIALES

  • Directeur de la collection « Techno-logie(s) », Res Publica Editions, Paris. Depuis 2012.
  • Directeur de la collection « Bibliothèque de philosophie contemporaine », Editions du Sandre, Paris. De 2006 à 2010.
  • Membre du comité scientifique de la collection « Proximités – anthropologie », Editions Intercommunications, Bruxelles (Belgique). Depuis 2009.
  • Membre du comité de rédaction de la Revue Internationale de philosophie moderne, Centre international de philosophie comparée et d’esthétique, Tokyo, Japon.
  • Responsable de publication des Cahiers de recherche d’ETOS, INT (2003 – 2008)
  • Membre du comité scientifique de la revue Entreprise éthique, publiée sous le haut patronage de l’École des hautes études commerciales (HEC), de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et de l’École nationale des ponts et chaussées (ENPC). Depuis 2003.

PRODUCTION SCIENTIFIQUE

Ouvrages, direction d’ouvrages et de numéros de revues

  • Zygmunt Bauman. Les illusions perdues de la modernité, Paris, Editions du CNRS, 2013.
  • Conflits des interprétations dans la société de l’information. Ethique et politique de l’environnement, avec Cédric Gossart et Bernard Reber (sous la direction de), Paris - Londres, Hermès Sciences Editions, 2012.
  • Paul Ricœur : une herméneutique de l’agir humain, avec Sophie-Jan Arrien, numéro thématique de la Revue Laval théologique et philosophique, Québec, Canada, 65, 3, octobre 2009.
  • L’éco-ethique de Tomonobu Imamichi. De l’esthétique à l’éthique, avec Bernard Reber et Peter Kemp, (textes choisis et présentés par), Editions du Sandre, Paris, 2009.
  • Technologies de contrôle dans la mondialisation. Enjeux politiques, éthiques et esthétiques, avec Gabriel Rockhill (sous la direction de), Paris, Editions Kimé, 2009.
  • Phénoménologie et technique(s), avec Pierre-Etienne Schmit (sous la direction de), Editions du Cercle Herméneutique – diffusion VRIN, Paris, 2008.
  • Gilles Deleuze, Félix Guattari et le politique, avec Manola Antonioli et Hervé Regnauld, (sous la direction de), Paris, Editions du Sandre, 2006.


Rapport de recherche

  • Avec Stéphanie Chifflet, « Ethique et acceptabilité sociale des technologies ubiquitaires. Une approche par l’anthropologie de la culture », rapport effectué dans le cadre d’une recherche sur crédit incitatif de la Fondation Carnot, 2012 (en cours de finalisation).
  • Les technologies de la mobilité dans les organisations : une nouvelle source d’interrogation éthique, avec Patrick Maigron et Guillaume Zorgbibe, Rapport effectué dans le cadre d’une recherche sur crédit incitatif du GET et de la Fondation Louis Le Prince Ringuet, 2007.


Chapitres d’ouvrages collectifs

  • « Les métamorphoses de l’espace public à l’ère du numérique », in Francis Jutand et Laurent Gilles (sous la direction de), La métamorphose numérique, Editions Alternatives, à paraître en mars 2013.
  • « Nouveaux médias et conscience morale. Pour un art de comprendre (le sort d’autrui) dans la société de l’information », in Michel Gad Wolkowicz (sous la direction de), Tensions et défis éthiques dans le monde contemporain, Paris, Editions des Rosiers, à paraître en 2013.
  • « La coexistence en question à l’ère hypermoderne. Eléments pour une écologie sociale », in Pour une écologie sociale, Pierre-Antoine Chardel et Bernard Reber (sous la direction de), Editions Parangon, à paraître en 2013.
  • « Lever le voile d’ignorance. Du contrôle social aux pratiques des arts en réseau », in Making Sense Vol. 2, Lorna Collins and Elizabeth Rush (co-editors), Peter Lang, 2012.
  • « Habiter technologiquement le monde. Design numérique et subjectivation », in L’appartement : une métaphore du monde. Un projet de recherche/création en design, ESAD, Valenciennes, 2012.
  • « Société du risque, nouveaux médias et conscience morale. Pour une écologie informationnelle », in Conflit des interprétations dans la société de l’information. Ethique et politique de l’environnement, Pierre-Antoine Chardel, Bernard Reber et Cédric Gossart (sous la direction de), Paris, Hermès Editions, 2012.
  • Avec Bernard Reber et Cédric Gossart, « Les nouvelles médiations dans la remédiation environnementale », in Conflits des interprétations dans la société de l’information. Ethique et politique de l’environnement, Pierre-Antoine Chardel, Bernard Reber et Cédric Gossart (sous la direction de), Paris, Hermès Editions, 2012.
  • Avec Bernard Reber, « Pour une gouvernance réflexive pour une compréhension augmentée », in Conflits des interprétations dans la société de l’information. Ethique et politique de l’environnement, Pierre-Antoine Chardel, Bernard Reber et Cédric Gossart (sous la direction de), Paris, Hermès Editions, 2012.
  • « L’éco-éthique de Tomonobu Imamichi. Une esthétique de la coexistence dans la société technologique », in Repenser la nature. Dialogue philosophique Europe, Asie, Amériques, sous la direction de Jean-Philippe Pierron et Marie-Hélène Parizeau, PUL, Québec, 2012.
  • « Entretien sur les réseaux sociaux avec Christine Balagué », in Christine Balagué et David Fayon, Réseaux sociaux en ligne : les bonnes pratiques, Montreuil, Pearson, 2011.
  • « Antonio Gramsci dans la sociologie critique de Zygmunt Bauman », La pensée du soupçon au tournant du XIX siècle. Lectures italiennes de Freud, Marx et Nietzsche, sous la direction de Elena Bovo, Antonella Braida et Elisa Oggero, Presses universitaires de Franche-Comté, 2011.
  • « Contrôle social et agencements de création. Autour de Bauman, Stiegler, Deleuze, Guattari », in Mobilité et glocalité. Actes de SIANA 2007. Biennale Internationale des arts numériques et alternatifs, Paris, L’Harmattan, 2010.
  • Avec Gabriel Rockhill, « Réflexions préliminaires sur les technologies de contrôle et les logiques contradictoires de l’histoire mondiale », in Technologies de contrôle dans la mondialisation. Enjeux politiques, éthiques et esthétiques, sous la direction de Gabriel Rockhill et P-A Chardel, Paris, Editions Kimé, 2009.
  • « Technologies nomades et transparence communicationnelle : entre autonomie et risque de désubjectivation », FYP Editions, 2009.
  • Avec Gabriel Périès, « Contrôle, coercition et exceptionnalité à l’ère des réseaux », in Technologies de contrôle dans la mondialisation. Enjeux politiques, éthiques et esthétiques, sous la direction de Gabriel Rockhill et P-A Chardel, Paris, Editions Kimé, 2009.
  • Avec Gabriel Périès, « Arcana imperii e tecnologie dell’identificazione globale : le nuove reti e il rischio della servitù ». Elementi per una nozione espansa di schiavitù : tecnologie di sorveglianza e servitù involontaria », in Il senso della Repubblica, n° 2, Schiavitù, Milano : FrancoAngeli, 2009.
  • « De l’écriture aux télé-technologies (ou le jeu de la différence en question) », in P-E Schmit et P-A Chardel, (sous la direction de), Phénoménologie et technique(s), Editions du Cercle Herméneutique – diffusion VRIN, Paris, 2008.
  • Avec Pierre-Etienne Schmit, « Approches phénoménologiques des techniques : adresse et correspondance des temps, in P-E Schmit et P-A Chardel, (sous la direction de), Phénoménologie et technique(s), Editions du Cercle Herméneutique – diffusion VRIN, Paris, 2008.
  • « L’identité de la conscience à l’épreuve des industries culturelles. Réflexions à partir de La technique et le temps. 3. Le temps du cinéma et la question du mal-être de Bernard Stiegler », in Sophie-Jan Arrien et Jean-Pierre Sirois-Trahan, (sous la direction de), Le montage des identités, Presses Universitaires de Laval, Québec, 2008.
  • « L’épreuve du mal et l’injonction éthique de l’écriture : lecture de Maurice Blanchot et d’Emmanuel Lévinas », in Eric Hoppenot et Alain Million (sous la direction de), Lévinas, Blanchot : penser la différence, UNESCO, Presses Universitaires de Paris X, 2008.
  • « Travailler ensemble dans la mobilité. Quelques interrogations éthiques », in La société de la connaissance à l’ère du numérique, GET, Paris, 2007.
  • « L’œuvre d’art comme lieu d’un questionnement éthico-politique », UNESCO, Actes du Colloque « Art comme esthétique, éthique et politique », (sous presse)
  • Avec Sophie-Jan Arrien, « Derrida et Hegel », in Abécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli, Editions VRIN-Sils Maria, 2007.
  • « Télé-communication, télé-technologie, techno-science », in Abécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli, Editions VRIN-Sils Maria, 2007.
  • « Mondialisation », in Abécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli, Editions VRIN-Sils Maria, 2007.
  • « Derrida-Nietzsche », in Abécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli Editions VRIN-Sils Maria, 2007.
  • « Ontologie », in Abécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli, Editions VRIN-Sils Maria, 2007.
  • « Ethique, non-éthique », in Abécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli Editions VRIN-Sils Maria, 2007.
  • « La recherche en sciences humaines dans une Grande Ecole des Télécoms. Les TIC comme enjeu herméneutique et éthique », in Les recherches en sciences humaines et sociales dans les écoles d’ingénieurs, ouvrage coordonné par Michel Faucheux et Joëlle Forest, Petra Editions, 2007.
  • « Jules Verne et l’éthique du récit. Technologies et société », in Actes du colloque « Jules Verne. Les machines et la science », ouvrage coordonné par Philippe Mustière et Michel Fabre, Coiffard Libraire Editeur, 2005.
  • « Bonheur, culture commune et souci de soi en entreprise », (en collaboration avec Albert Jacquard), in Osez le bonheur, CJD/ Vetters Editions, 2003.
  • « Vers une métaphysique du livre ? Lecture d’Emmanuel Lévinas », in La métaphysique : son histoire, ses enjeux, sa critique, sous la direction de Luc Langlois et de Jean-Marc Narbonne, Québec-Paris, Presses Universitaires de Laval-VRIN, 2000.


Articles dans des revues nationales et internationales

  • « Ecosophie et éco-éthique. Lecture croisée de Félix Guattari et de Tomonobu Imamichi », Revue Symposium Canadian Journal of Continental Philosophy/ Revue canadienne de philosophie continentale, à paraître en 2013.
  • « Réseaux numériques et pratiques de soi : le cas des communautés Ana-mia. Réinterroger l’articulation du droit et de l’éthique », Revue Ethique Publique. Revue internationale d’éthique sociétale et gouvernementale, Montréal, à paraître en 2013.
  • « La pensée de la technique : pour une approche humaniste. Entretien avec Andrew Feenberg », revue Esprit, N° 390, décembre 2012.
  • « Apprentissage et hypertextualité à l’ère numérique. Le sens en question », Implications philosophiques, revue en ligne, printemps 2012 : http://www.implications-philosophiques.org/actualite/une/apprentissage-et-hypertextualite-a-lere-numerique/
  • « L’éco-éthique de Tomonobu Imamichi pour le XXIème siècle. Enjeux et perspectives critiques », Eco-Ethica, edited by Peter Kemp & Noriko Hashimoto, Copenhagen – Tokyo, volume 2, 2012.
  • Avec Bernard Reber, « Risques éthiques », Cultures Numériques, numéro dirigé par Antonio A. Casilli, revue Communications. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales – Centre Edgar Morin (CNRS), Editions du Seuil, n°88, mai 2011.
  • Avec Gabriel Périès, « Excepcionalidad reticulada y mundalizacion de la coercion », Persona. Revista electronica de derechos existenciales, n° 86, Febrero 2010.
  • « La querelle de l’ontologie et de l’éthique dans la société technicienne. Remarques à partir de M. Heidegger, E. Lévinas, J. Derrida, M. Dufrenne », Revue internationale de philosophie moderne, Centre International pour la philosophie comparée et l’esthétique, Vol. 24, Tokyo, Japon, 2007.
  • Avec Sophie-Jan Arrien, « Liminaire. Paul Ricœur : une herméneutique de l’agir humain », Revue Laval théologique et philosophique, 03 octobre 2009, n° 3, vol. 65.
  • Avec Manola Antonioli, « Reterritorialisation et obsessions sécuritaires dans la mondialisation », in L’homme et la société. Revue internationale de recherche et de synthèses en sciences sociales, publié avec le concours du CNL et du CNRS, 2007.
  • « L’éthique du témoignage. Réflexion à partir de Primo Levi et de Giorgio Agamben », Symposium. Canadian Journal of Continental Philosophy/ Revue canadienne de philosophie continentale, Vol. 10, N° 2, Fall/ Automne 2006.
  • « Géophilosophie : Deleuze et Guattari : Manola Antonioli » (compte rendu), Symposium. Canadian Journal of Continental Philosophy/ Revue canadienne de philosophie continentale, Vol. 10, N° 2, Fall/ Automne 2006.
  • « L’instrumentalisation de la peur et les technologies de contrôle dans la mondialisation », Cahiers de recherche d’ETOS, N°2, INT, février 2006.
  • « Diacronizzazione e sincronizzazione delle coscienze nell’ età iperindustriale », traduit en italien par Anna Mirabella, Millepiani, La catastrofe dell’ immaginario. Ecosofia, estetica e politica. Bernard Stiegler, Félix Guattari, N° 30, janvier 2006.
  • « L’éthique au défi des nouvelles technologies. Contribution à une écologie de l’esprit », Revue internationale de philosophie moderne, Centre International pour la philosophie comparée et l’esthétique, Vol. 23, Tokyo, Japon, 2005.
  • « Edgar Morin : La méthode 6. L’éthique » (compte rendu), Revue Esprit, mai 2005.
  • « Quelle morale pour la postmodernité ? Lecture de Zygmunt Bauman », Revue Esprit, février 2005.
  • « L’errance infinie. Lecture de Jacques Derrida », Revue Chimères, N°55, octobre 2004.
  • « La rationalité de surveillance dans le contexte de la mondialisation. Zygmunt Bauman, lecteur de Michel Foucault », Revue Chimères, N°56, octobre 2004.
  • « Mutations des organisations et responsabilités sociétales. Le sens en question », Actes sur cédérom du Colloque organisé par l’ESDES/ Université Catholique de Lyon : Les enjeux du management responsable , Lyon, 2004.
  • « Le travail fait-il le bonheur ? Entre idéologie et réelle volonté de favoriser le bien-être des salariés » (Entretien), CEC Magazine, N°87, Février 2003.
  • « Les valeurs et leur transmission dans l’entreprise », Revue Entreprise Ethique, N°18, avril 2003.
  • « Du visage aux richesses inattendues de l’écriture. Propos sur l’herméneutique de Lévinas », Revue philosophique de Louvain, (numéro dirigé par Fabio Ciaramelli et consacré à Emmanuel Lévinas), Tome 100, N°1-2, février 2002.
  • « Un besoin de sens ? Ethique et déontologie des cadres », Revue Cadres CFDT, 401-402, novembre 2002.
  • « Responsabilité juridique et responsabilité éthique : une dialectique nécessaire pour l’entreprise ? », Revue Entreprise Ethique, N°16, Avril 2002.
  • « The written witnesses and Auschwitz experience in 20th Century History », (traduit en bulgare), Critic & Humanism, Vol. 12, N°3, septembre 2001.
  • « Identité, altérité et écriture : réflexion sur Hans-Georg Gadamer et Jacques Derrida », Symposium. Revue de la société canadienne d’herméneutique, Edmonton, printemps 2001.
  • « Fernand Dumont : un témoin de l’homme », entretiens colligés et présentés par Serge Cantin (compte rendu), Revue Esprit, juillet 2001.
  • « Une éthique de la juste mémoire. Lecture de La mémoire, l’histoire, l’oubli de Paul Ricœur », Divinatio, Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, Francfort, Vol. 13, printemps 2001.


Entrées et notions dans des ouvrages collectifs

  • « Derrida et Hegel », in Abécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli, Editions VRIN-Sils Maria, 2007. Avec Sophie-Jan Arrien,
  • « Télé-communication, télé-technologie, techno-science », inAbécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli, Editions VRIN-Sils Maria, 2007.
  • « Mondialisation », in Abécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli, Editions VRIN-Sils Maria, 2007.
  • « Derrida-Nietzsche », in Abécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli Editions VRIN-Sils Maria, 2007.
  • « Ontologie », in Abécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli, Editions VRIN-Sils Maria, 2007.
  • « Ethique, non-éthique », in Abécédaire Jacques Derrida, sous la direction de Manola Antonioli Editions VRIN-Sils Maria, 2007.

Autres revues et cahiers de recherche

  • « L’ambivalence des réseaux sociaux d’entreprise. Un questionnement éthique renouvelé », Cahier de prospective. Transformation numérique et nouveaux modes de management, Fondation Télécom, juin 2012.
  • « La transparence en question dans l’entreprise en réseau. Quelques considérations éthiques pour le futur », Cahier de prospective. Transformation numérique et nouveaux modes de management, Fondation Télécom, juin 2011.
  • « Travailler ensemble dans la mobilité. Quelques interrogations éthiques », in La société de la connaissance à l’ère du numérique, GET, Paris, 2007.
  • « Penser autrement les conditions de l’éthique environnementale. Remarques sur le devenir des consciences individuelles à l’ère des mass-médias », Cahiers de recherche d’ETOS, N°3, INT, décembre 2007.
  • « L’instrumentalisation de la peur et les technologies de contrôle dans la mondialisation », Cahiers de recherche d’ETOS, N°2, INT, février 2006.


Conférences invitées (en France et à l’étranger)

  • « Antonio Gramsci dans la sociologie critique de Zygmunt Bauman », Colloque international, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Université de Franche-Comté, Besançon : 11 et 12 décembre 2009.
  • « L’éthique du dialogue et responsabilité dans la société de l’information et de la communication », The XXVIII th International Symposium of Eco-ethica, Roskilde (DANEMARK) : 5 – 11 Octobre 2009.
  • « Les nouvelles technologies de l’information et de la communication comme source d’interrogation éthique », Ateliers de philosophie moderne et contemporaine, Institut d’Ethique Appliquée (IDEA), Faculté de philosophie, Université Laval, (CANADA) : 4 décembre 2008.
  • « Les paradoxes de l’éthique dans la société technologique », Faculté de philosophie, Université Laval, (CANADA) : 3 décembre 2008.
  • « Nomadisme, contrôle, perte d’individuation », Centre Georges Pompidou, Entretiens du nouveau monde industriel, organisés par l’Institut de Recherches et d’Innovations (IRI), Cap Digital et l’ENSCI : 4 octobre 2008.
  • « Les organisations à l’épreuve des TIC : quels enjeux éthiques ? », séminaire du CIGREF – ORSE, organisé par François Silva, sociologue et professeur au CNAM, et Stéphane Hugon, sociologue et enseignant à l’Université de Paris V – Descartes : 8 avril 2008.
  • « L’imaginaire des technologies d’identification et leur acceptabilité en question », Colloque « La biométrie : champs et enjeux », Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH), Paris : 24 janvier 2008.
  • « Les organisations à l’épreuve du changement technologique. Le partage du sens en question », Chaire d’éthique au travail, Université Catholique de Lyon : 3 décembre 2008.
  • « Enjeux éthiques des Technologies de l’Information et de la Communication dans l’entreprise étendue », Journée d’étude sur les impacts des TIC organisée par l’association Ethique et Investissement, Paris : 6 juin 2007.
  • « Les apports de la phénoménologie dans les débats sur les techniques et les controverses bioéthiques », Université de Lausanne, SUISSE : novembre 2006.
  • « La querelle de l’ontologie et de l’éthique dans la société technicienne. Remarques à partir de Heidegger, Lévinas, Derrida, Dufrenne », The XXVTH International Symposium of Eco-Ethica, Centre International pour la philosophie comparée et l’esthétique, Copenhague (DANEMARK) : novembre 2006.
  • « Essentialisme et pluralisme dans les débats bioéthiques et les apports de la phénoménologie », séminaire doctoral du Professeur Jérôme Porée, Faculté de philosophie, Université de Rennes I : mars 2006.
  • « Les Technologies de l’Information et de la Communication et la conscience renouvellée de l’être-ensemble », Colloque international « Accès aux TIC : entre illusion et réalité », Colloque organisé par la Communauté de Communes Rhône-Sud dans le cadre des 18° Entretiens Jacques Cartier, Centre Brenot- Lyon : décembre 2005.
  • « L’éthique au défi des nouvelles technologies. Contribution à une écologie de l’esprit », The XXIVTH International Symposium of Eco-Ethica, Centre International pour la philosophie comparée et l’esthétique, Copenhague (DANEMARK) : novembre 2005.


Autres communications (colloques, congrès et séminaires nationaux et internationaux)

  • « L’éthique dans la société technologique : un défi pédagogique majeur », Journée d’études : Un état des lieux de l’enseignement et de la recherche en éthique, Institut de France (CERSES – Fondation Ostad Elahi), 29 novembre 2012.
  • « Quand la communication perd la parole. Lecture d’Emmanuel Lévinas », Colloque International « Lectures de Difficile liberté », North American Society, Toulouse, 5-9 juillet 2010 .
  • « Repenser la technique. Questions à Andrew Feenberg », dans le cadre d’une table-ronde avec Andrew Feenberg, organisée par Michel Puech, maître de conférences à l’Université de Paris IV –Sorbonne, Sorbonne : 25 novembre 2009.
  • « L’éthique et la société à l’épreuve des nouvelles technologies. Les apports de la phénoménologie », Collège International de Philosophie (séance enregistrée par France Culture) : 8 juin 2009.
  • « Quelle place pour l’éthique dans l’interactivité ? », dans le cadre de la table-ronde « Technologies mobiles : entre stress et autonomie », animée par Charles-Henri Besseyre Des Horts, Professeur associé HEC, 2ème Forum Netexplorateur, Sénat : 5 février 2009.
  • « Approche transdisciplinaire des TIC : enjeux pratiques et théoriques », avec Pierre Dumesnil et Patrick Maigron, dans le cadre du séminaire « Trandisciplinarité et pensée de la complexité » du Centre Edgar Morin (UMR 8177), EHESS/ CNRS, Paris : 16 janvier 2009.
  • « Quels enjeux éthico-politiques dans la société de l’information ? », Ecole doctorale d’été EHESS – Institut Telecom, Ile de Porquerolles : 12 septembre 2008.
  • « La phénoménologie à l’épreuve des techno-logies », Collège International de Philosophie :12 novembre 2008.
  • « La démocratie en question à partir de Castoriadis, Derrida et Stiegler », dans le cadre de la journée d’études « Approches de la démocratie », organisée par le groupe de recherche « Politique et culture » et par le groupe de recherche « Ethique, Technologies, Organisations, Société », New York University in Paris : 15 juin 2007.
  • « Contrôle social et création. Autour de la pensée de Deleuze et Guattari », dans le cadre de la Semaine Internationale des Arts Numériques et Alternatifs (SIANA), « Mobilité et glocalité », INT, Evry : mars 2007.
  • « Mondialisation, mobilité et politiques sécuritaires », séminaire « Technologies, contrôle, démocratie », du groupe de recherche ETOS, INT, Evry : novembre 2006.
  • « Le Savoir Global en Question », séminaire coordonné par Antonio Casilli, CETSAH, projet New Encyclopaedia lancé par la revue Theory Culture and Society, EHESS, Paris : novembre 2006.
  • « Le montage de l’identité en question chez Bernard Stiegler. Le cas des technologies numériques », Colloque international, « Le montage des identités », organisé par Sophie-Jan Arrien, Congrès de l’ACFAS, Université de Mc Gill, Canada : mai 2006.
  • « Herméneutique et sciences sociales. Expliquer et comprendre un fait humain », séminaire doctoral, INT/GET : janvier 2006.
  • « Les technologies de surveillance et les nouvelles peurs dans la mondialisation : Zygmunt Bauman », Collège International de Philosophie, Paris : décembre 2005.
  • « Herméneutique et altérité. Derrida et Gadamer, lecteurs de Paul Celan », séminaire de Patrik Alac et Alexandra Richter, Collège International de Philosophie, Paris : novembre 2005.
  • « Jules Verne et l’éthique du récit », Colloque international « Jules Verne. Les machines et la science », Université de Nantes/ Ecole Centrale de Nantes : octobre 2005.
  • « Essentialisme et pluralisme dans les débats bioéthiques. Lecture de Hans Jonas et de Tristan Engelhardt », séminaire doctoral du Professeur Jérôme Porée, faculté de philosophie, Université de Rennes I : mai 2005.
  • « Les TIC : quelles conséquences éthiques et sociétales ? », Journée d’étude organisée à l’occasion des dix ans du département LSH, L’avenir des langues et des sciences humaines dans les grandes écoles, INT, Evry : mai 2005.
  • « Technologies numériques et synchronisation des consciences à l’époque hyperindustrielle », Collège International de Philosophie, Paris : mai 2005.
  • « Arts et technologies : quelles alliances ? », Semaine Internationale des Arts Numériques et Alternatifs », INT, Evry : avril 2005.
  • « L’irremplaçable dans le monde technologique » avec Peter Kemp, Professeur à l’Université de Copenhague, Collège International de Philosophie, Paris : février 2005.
  • « L’œuvre d’art comme lieu d’un questionnement éthico-politique », UNESCO, Colloque « Art comme esthétique, éthique et politique » : novembre 2004.
  • Colloque de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), Université Technologique de Troyes : « Les nouvelles responsabilités des entreprises et la formation des étudiants des Grandes Ecoles en question » : octobre 2004.
  • Communication dans le cadre du XXXème Congrès de l’Association des Sociétés de Philosophie de Langue Française (ASPLF), Université de Nantes : « Les apports de la réflexion herméneutique dans le contexte techno-scientifique » : août 2004.
  • « Les enjeux éthico-politiques de l’écriture. Lecture de Paul Celan », Table ronde avec Patrik Alac (Unité de recherche Paul Celan/ ENS)/ Université de New York à Paris : juillet 2004.
  • « Mutations des organisations et responsabilités sociétales. Le sens en question » Communication dans le cadre du Colloque organisé par l’ESDES/ Université Catholique de Lyon : Les enjeux du management responsable : juin 2004.
  • « Quelle pratique de la philosophie en milieu syndical ? », Département de philosophie, Université de Paris VIII-Saint-Denis : juin 2004.
  • Coordination et animation d’une soirée-débat consacrée à Gilles Deleuze et Félix Guattari. Autour du dernier livre de Manola Antonioli : Géophilosophie de Deleuze et Guattari, L’Harmattan, 2003. Librairie Les Alizés, Paris : avril 2004.
  • « Quelle place pour l’éthique dans la société actuelle ? », conférence organisée par l’association de réflexion politique : Le Chenal, Saint-Nazaire : février 2003.
  • « Quelle éthique et responsabilités du dirigeant ? », Centre de Recherches et d’Etudes des Chefs d’Entreprises, HEC-CRC, Jouy-en-Josas : mai 2002.
  • Stanford University, Overseas Studies Program, “World War II Conference” : « France during the Second World War : between History and Memory. The ethical legacy » : mars 2002.
  • « Peut-on concilier les valeurs éthiques et les performances économiques ? », Cap Gemini-Ernst&Young, Paris : juin 2001.
  • « La gestion du temps et les vertus de la lenteur ». Journée d’étude sur le temps dans le monde du travail organisée par l’Institut des Cadres Dirigeants (ICAD). Avec François Julien, Paris : mai 2001.
  • « Les conditions anthropologiques de la paix. Réflexions à partir de Max Scheler », Congrès de L’Association des sociétés de philosophie de langue française, ASPLF, Université de Bologne (Italie) : août 2000.
  • « Vers une métaphysique du livre ? Lecture d’Emmanuel Lévinas ». Congrès de L’Association des sociétés de philosophie de langue française, ASPLF, Université Laval (CANADA) : août 1998.
  • « Ecriture et altérité : réflexions sur Gadamer et Derrida ». Congress of the Social Sciences and Humanities, Université d’Ottawa (CANADA) : mai 1998.
  • « Naissance et possibilité de l’éthique : Heidegger et Lévinas ». Colloque sur Lévinas et l’histoire de la philosophie, sous la présidence de Catherine Chalier de l’Université de Paris X, Cité Internationale Universitaire de Paris : juin 1997.
  • « Filiation et maternité : réflexions à partir d’Emmanuel Lévinas ». Dans le cadre du séminaire du Professeur Jacques Derrida, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris : mai 1997.
  • « L’ontologie de l’absence chez Maurice Blanchot ». Dans le cadre du séminaire de Manola Antonioli, Responsable de Séminaire, Collège international de Philosophie : avril 1997.
  • « La notion d’individu chez Michel Foucault. Lecture du Souci de soi ». Dans le cadre du séminaire de Marc de Launay, chargé de recherche au CNRS/ Université de Paris X : mai 1994.


Récentes interventions dans les médias

  • « L’éthique et la société à l’épreuve des nouvelles technologies. Les apports de la phénoménologie », Emission « Les chemins de la connaissance », Site web de France Culture, 16 juillet 2009.
  • « Pourquoi acceptons-nous les technologies de contrôle ? » : www.internetactu.net, 9 octobre 2008.
  • « Avec Peter Kemp. L’irremplaçable dans le monde technologique », Emission « Les chemins de la connaissance », Site web de France Culture, 15 février 2005.
  • « Le travail fait-il le bonheur ? Entre idéologie et réelle volonté de favoriser le bien-être des salariés » (Entretien), CEC Magazine, N°87, Février 2003.